Ce cadeau d'un certain Guillemet

Dernière mise à jour : 13 août


Le retard du jour m'a inspiré un post au sujet de ces signes typographiques qui nous permettent d'isoler et de mettre en relief un mot, un groupe de mots, où comme vous avez pu le remarquer dans mon post de vendredi dernier, un texte entier, parfois.



Comment se présentent-ils ?

Ils vont habituellement par paire et par deux. Les premiers se rencontrent au début d'une phrase, les seconds, à la fin de cette même phrase. Il peut tout aussi bien s'agir d'une citation ou d'un passage sur lequel l'auteur veut insister, d'un passage écrit par quelqu'un d'autre.


D'où viennent-ils ?

Tout le monde s'entend pour situer leur apparition au XVIe siècle. L'origine du nom reste incertaine. Il proviendrait du patronyme de leur inventeur, un certain Guillemet, mais peut-être était-ce Guimet ou même Guillaume.

Il y a des guillemets batons, d'autres typographiques. Ils sont « français », et nous les utilisons en premier, dans tous les cas. Viennent ensuite les guillemets ❛❛anglais❜❜ ou et enfin les allemands pour lesquels je n'ai pas trouvé d'exemple. Les guillemets "américains" s'utilisent comme les anglais, sans espace avant ni après.


Où les rencontrer ?

Bien que leurs présentations soient différentes, tous les ouvrages de référence consultés s'entendent et se complètent au sujet de leur utilisation.


Vous trouverez une paire de guillemets ouvrants, précédés de deux points :

- dans un dialogue,

- au début d'une citation, d'un discours direct (des paroles ou des pensées),

- au début de la première réplique d'un discours indirect libre.


Les guillemets fermants suivront :

- à la fin de la citation,

- à la fin de la dernière réplique.


Les guillemets peuvent aussi signaler :

- un terme qui n'appartient pas au vocabulaire courant,

- un changement de niveau de langage.


Ils remplacent quelquefois l'italique pour :

- les titres de film, de tableaux, pièces de théâtre ou plus généralement d'œuvre d'art. Il s'agit d'une convention que vous trouverez alors dans l'ensemble des publications d'une série, d'une maison, d'un journal,

- les noms propres ou de baptême d'un bateau, d'un avion, de tout autre véhicule terrestre. Rappelons que le nom de la marque se contente d'une majuscule et que, comme le rappelle un des experts, des guillemets lui donneront une signification ironique.


Il vous restera à veiller à la ponctuation. Pour simplifier, nous dirons qu'elle se trouve à l'intérieur des guillemets quand la citation est une phrase complète et à l'extérieur dans les autres cas. Si ces questions vous intéressent, vous y prêterez attention, et remarquerez quelques subtilités.


Il me semble que les dialogues publiés actuellement, en littérature, s'en passent volontiers. Mais si vous les utilisez, pensez que les répliques sont précédées par des tirets, à l'exception de la première.


Peut-être vous direz-vous qu'il manque des exemples ?

Un des ouvrages consultés sur le sujet compte 25 pages .

Pour cette fois, l'idée est de vous laisser regarder dans vos journaux ou dans vos livres préférés. C'est aussi très formateur.


10 vues0 commentaire